Knowledge Management
Knowledge Management
conseil en knowledge management Knowledge Management
Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management

Contacter Polia - Knowledge ManagementContacter Polia - Knowledge Management
Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management
- Pour recommander l'article La voie japonaise du KM, indiquez simplement le nom et l'adresse email de vos destinataires.

- Indiquez aussi votre nom et votre e-mail pour que vos destinataires puissent savoir de qui provient ce message.

« Retour à l'article : La voie japonaise du KM


De la part de : Votre email :
Leurs noms : Leurs emails :
Votre message (facultatif) :
Code de Vérification, recopier le numero de l'image (AntiSpam) :
  
Vous ne pouvez pas lire cette image, cliquez sur actualiser.

En japonais moderne, le ba, ば, désigne un endroit, une place, également un moment et l’action qui s’y déroule. En fait je trouve que la signification la plus proche est la « scène du théâtre classique » , avec sa fameuse unité de temps-lieu-action mais également omniprésente dans le Nô et le kabuki.

L’idéogramme 場 est composé de 2 kanjis, dont la partie droite veut dire "eau chaude" peut être assimilée à l’eau bouillante ou à ce qui soulève le couvercle de la marmite, et dont la partie gacuhe signifie la terre, le sol (do, comme dans dojo), c’est à dire le lieu qui rend possible l’action (enabler).

D’un coté, il désigne un potentiel, de l’autre un moteur ou un mouvement qui imprime une direction.
On qualifie de good ba, les bonnes situations relationnelles où l’on s’énergise, celles qui rendent créatif et où les interactions sont dynamiques et positives.
On peut assimiler le ba à un milieu où les personnes (potentiel) qui s’y (moteur) investissent éprouvent une évolution qualitative.

Dans cette perspective, un ba se manifeste comme un niveau de conscience collective et en développement à travers des interactions internes à un groupe et avec ses environnements utiles.

Ce qui est intéressant à retenir,
c’est cette « tension » entre des points-de-vue, cette notion de « débat contradictoire », que le Ba cherche à respecter.
Contrairement à la pensée occidentale, il ne s’agit pas de viser à une simplification pseudo-rationnelle du type « si donc alors » mais à créer un concept nouveau (le sommet de la pyramide de la figure précédente) respectant toute la richesse et la complexité du débat qui l’a sous-tendue.



Haut de page Polia - Knowledge Management Haut de page Polia - Knowledge Management

Référencement