Knowledge Management
Knowledge Management
conseil en knowledge management Knowledge Management
Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management
Actualités Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management

Contacter Polia - Knowledge ManagementContacter Polia - Knowledge Management
Knowledge Management
Knowledge Management Knowledge Management Knowledge Management
The Knowledge-Creating Company

The Knowledge-Creating Company




The Knowledge-Creating Company (JPG) de Nonaka et Takeuchi

Ce livre fait partie des ouvrages de management les plus importants publiés ces dix dernières années

Il permet de comprendre comment une organisation crée du savoir et utilise ce savoir pour innover en matière de produits ou de processus. Bien sûr, la plupart des dirigeants reconnaissent qu’il est important d’encourager la création de savoir. Cependant, rares sont ceux qui y parviennent et savent en tirer parti. Sans aucun doute, la lecture de ce livre les aidera dans leur démarche.

L’ouvrage est un subtil mélange d’études de cas et de théorisation rigoureuse, mélange qui reflète les expertises complémentaires de ses deux auteurs. Nonaka est un théoricien du management réputé pour sa rigueur. Takeuchi excelle pour sa part en matière d’analyse des entreprises sur le terrain.

Ce livre débute par une question fondamentale : qu’est-ce que la création de savoir ? La réponse que nous donnent les auteurs est surprenante et éclairante. En particulier, on découvre que c’est le savoir tacite, c’est-à-dire le savoir acquis par expérience et difficilement exprimable, qui est à la source du processus d’innovation. L’exemple de l’ingénieur de Matsushita qui devient apprenti d’un grand boulanger afin d’acquérir son savoir-faire met en lumière comment ce savoir tacite peut être créé et transmis. On découvre par ailleurs que le savoir explicite, cher aux dirigeants américains, peut être facilement exprimé dans des documents mais est moins susceptible de déboucher sur une innovation majeure.

Les auteurs proposent également quelques conseils à l’usage des dirigeants qui souhaitent favoriser la création de savoir dans leur entreprise. Ils mettent tout particulièrement l’accent sur le rôle prépondérant que jouent les middle managers dans le processus. En effet, leur position intermédiaire leur permet d’effectuer une synthèse réaliste de la vision de la direction générale et de la réalité opérationnelle.

L’ouvrage souligne également l’importance de la bonne circulation de l’information et donne plusieurs exemples de structures favorisant cette circulation.

Enfin, l’ouvrage montre clairement que la création de savoir et son exploitation doivent être dirigées. En particulier, la direction générale doit définir le champ des savoirs à explorer et nommer des responsables pour conduire le processus.

Ce livre est riche tant sur le plan conceptuel que sur celui des exemples. Il peut aider les dirigeants à mieux gérer le savoir dans leur organisation et à maîtriser ainsi le principal avantage concurrentiel de demain.

Commentaire par : David A. Aaker Professor of Marketing Strategy à Haas School of Business, University of California. [Synthèse Manageris 33b de décembre 1995]



Haut de page Polia - Knowledge Management Haut de page Polia - Knowledge Management

Référencement